Notre histoire
et l'Historique de la montgolfière

L'AMQ a été fondée en 1979, par les premiers pilotes du Québec qui ont senti le besoin d'appartenir à un groupe. À l'époque, on sentait un engouement envers ce sport et tout le monde impliqué de près ou de loin avec ces ballons chérissait le désir de devenir pilote un jour.

Le pionnier de la montgolfière au Québec, Monsieur Jacques Codère (photo) est décédé le 14 janvier 2011 à l'âge de 87 ans.

Première réunion de l'AMQ Ballon Sherbrooke Trust
La première réunion de l'Association Montgolfière du Québec en 1979. Jacques Codère (à droite), Gérald Hémond (au centre) Gary Brady,
premier président (assis).

La montgolfière Sherbrooke Trust
a été le premier ballon immatriculé
au Québec, c'était en 1976.

Propriété de Jacques Codère.

20 ans AMQ

L'AMQ fêtait ses 20 ans en 1999.
On peut voir sur la photo les membres du conseil d'administration qui ont siégé durant ces 20 ans.

On peut mentionner également que même aujourd'hui, l'AMQ compte parmi ses membres, environ seulement 70 pilotes. L'AMQ existe encore presque 30 ans plus tard! Et pourquoi il n'y a pas plus de pilotes?

Il faut dire qu'au Québec, il y a plus de gens qui sont propriétaires d'une moto ou d'un bateau, d'une bicyclette ou d'une motoneige, et que très peu de gens ont une montgolfière dans leur cour. Pourtant, qui n'est pas fasciné par ce gros mastodonte coloré, tell une bulle légère qui flotte paisiblement dans les airs!

Cependant, plusieurs milliers de personnes chaque année se rendent aux différents festivals du Québec pour se payer un tour en montgolfière ou simplement pour les voir s'envoler. Ces personnes-là peuvent jouir de ces heureux événements sans avoir le souci d'aller remplir leurs bombonnes de propane après chaque vol, ranger le matériel, faire dodo pour se lever à 4h45 le lendemain matin pour un autre vol en ballon!

La montgolfière est dorénavant en vedette dans le prestigieux magazine AVIATION QUÉBEC. Vous pouvez vous abonner en allant sur le site Internet au www.aviationquebec.ca.

En gros, l'AMQ c'est le sentiment d'appartenance à un groupe de gens qui ont la même passion, qui partagent les mêmes activités principalement durant la saison estivale. Qui a le même gros objet pour jouer! C'est aussi des rassemblements hors festivals, et des séminaires de mise à jour de nos connaissances.

 

L'Historique de la montgolfière

Le premier vol avec à son bord un humain, Pilâtre de Rozier, fut très attendu par l'humanité.  Il eut lieu à Paris, le 21 novembre 1783. Depuis toujours, l'homme a voulu voler dans les airs. Mais l'idée de faire monter un engin à l'aide d'air chaud, fut réalisée par les frères Joseph et Étienne de Montgolfier, papetiers à Annonay, en Ardèche.

Tout commença par un petit sac de papier que Joseph fit voler dans son appartement à Avignon en 1782.  L'idée de Joseph était simple. Ayant observé que la fumée montait dans le ciel lorsqu'on allume un feu, il conclut qu'il suffisait d'enfermer de la fumée dans un grand sac de papier et de s'accrocher au-dessous pour voler.  Les deux frères réussirent ainsi à faire voler, depuis l'usine à papier d'Annonay, plusieurs petits sacs faits de tissu et de papier encollés.
En fait, le 5 juin 1783, profitant de la venue à Annonay des États du Vivarais (équivalent du Conseil régional), Étienne et Joseph firent décoller en public un sac plus gros que les autres, en forme de sphère, constitué de fuseaux reliés entre eux par des boutonnières, ce qui n'était pas l'idéal pour l'étanchéité. Il s'agissait bien du premier aérostat, le premier engin volant de l'histoire.

Le rapport de l'Académie des Sciences rapportait que messieurs de Montgolfier s'étant assurés par une expérience très simple qu'une chaleur de 70 degrés suffisait pour raréfier l'air de la moitié dans un vaisseau fermé.  Ils conçoivent un petit parallélépipède creux de taffetas, qui contenait 40 pieds cubes, monter rapidement au plafond.
Animés par des essais si heureux, ils firent faire une machine plus considérable et qui contenait aux environs de 650 pieds cubes.  Cette machine s'éleva avec tant de force qu'elle rompit les cordes qui la retenaient et alla tomber sur les coteaux voisins, après être montée à une hauteur de 100 à 150 toises (200 à 300 m)... 

Ensuite, ils en firent faire une de 35 pieds de diamètre et pesant 450 livres et en soulevait plus de 400. (C'était celle qui servit à l'expérience du 5 juin). Ils tentèrent un vol le 2 avril; mais un vent impétueux les en empêcha...

Le 25 avril, le temps étant plus favorable, ils essayèrent de nouveau de la faire partir; cependant, les gens qui les aidaient étonnés de la force avec laquelle elle tirait les cordes, les ayant lâchées brusquement, elle monta si rapidement en l'air qu'elle leur échappa et alla tomber à un quart de lieue de là (1 km), après s'être élevée à une hauteur de plus de 200 toises (400 m) et être restée en l'air plus de 10 minutes. Enfin le 5 juin, ils firent cette expérience en présence de Messieurs des États particuliers du Vivarais et de toute la ville d'Annonay.

Ainsi parlait le rapporteur de l'Académie des Sciences.  On s'aperçoit que l'on avait déjà inventé à l'époque ce que l'on appelle aujourd'hui un programme d'essais et que, comme pour l'exploration spatiale, on avait pensé à faire précéder des animaux dans l'élément inconnue. Mais un cavalier, émerveillé par le vol des animaux, avait poursuivi le ballon au grand galop et était arrivé le premier pour assister à l'atterrissage.  Son nom: Pilâtre de Rozier, physicien et chimiste. Les animaux, (un mouton, un coq et un canard), sains et saufs, eurent les honneurs de la ménagerie royale.  Quant à Pilâtre de Rozier, enthousiasmé, il décida qu'il serait le premier homme au monde à quitter la terre en ballon. Il fut également la première victime de l'aéronautique.

JosephEtienne


Premier aérostier et première victime: Pilâtre de Rozier.

Pilatre
Pendant une compétition (la traversée de la Manche) dans le sens France- Angleterre, il avait conçu, aidé par un dénommé Romain, un engin mixte constitué d'un ballon à gaz sphérique sous lequel s'accrochait une montgolfière cylindrique. Le succès de son compétiteur (Blanchard) avait éclipsé son étoile et il songeait à abandonner le projet. Mais le gouvernement qui avait financé l'opération le somma de continuer ou de rembourser.

Endetté, devenu la risée des critiques, le premier "homme qui avait quitté la terre" s'envolera de Boulogne à contrecoeur en compagnie de Romain. La foule émue vit le ballon s'éloigner sur la mer puis être ramené vers la côte. Ce qui était prévisible arriva, le foyer de la montgolfière enflamma l'hydrogène du ballon supérieur et les deux hommes s'abattirent dans la garenne de Wimereux où ils trouvèrent la mort. Leur tombeau se trouve au cimetière de Wimille.

I l est difficile d'imaginer aujourd'hui que l'acte accompli le 21 novembre 1783 par Pilâtre de Rozier demandait autant de courage et de compétence que le premier pas sur la lune. Le monde a peut-être un peu trop oublié celui qui réalisa le premier vol humain.

 

 

 

 

Top